LE COMPOSTAGE

De nombreux déchets peuvent se composter : herbe coupée, petites branches, feuilles mortes, épluchures et fanes, marc de café, sachets de thé, coquilles d’œufs, trognons de fruits, fruits gâtés, restes de légumes et de féculents, plantes d’appartement…
Ces déchets, rassemblés dans un composteur ou en tas au fond du jardin, se transforment grâce à l’intervention des micro-organismes et du temps. Au bout d’environ 9 mois, on obtient un fertilisant naturel : le compost.
Le compost améliore le sol en agissant sur sa porosité et sa capacité à retenir les minéraux et l’eau. Il enrichit le sol en apportant un grand nombre de minéraux et d’oligoéléments. Son action est plus durable que les engrais chimiques.

Le paillage

Le paillage permet d’apporter une couche de matériau au sol qui protège vos plantes et limite la pousse de mauvaises herbes.
Vous pouvez faire du paillage avec différentes matières : gazon séché, broyat de branches, feuilles mortes, compost…
Le paillage permet notamment de limiter les arrosages et de gagner du temps de désherbage.

Le mulching

Une tondeuse mulcheuse coupe l’herbe en tout petits morceaux et la laisse sur le sol. Cela enrichit le sol et conserve l’humidité.
Les conseils à retenir : couper à 1/3 de la hauteur de l’herbe, tondre fréquemment (tous les 4 à 6 jours), tondre quand l’herbe est sèche.

Le broyage

Broyez les branchages de son jardin pour les composter ou les utiliser en paillage.
SI vous n’avez pas de broyeur, pensez à en emprunter un à des amis / voisins, sinon, louez-en un. Vous pouvez aussi en acheter en commun et partager cet équipement ensuite.

Un meilleur choix de plantes

Pour réduire la production de déchets verts et l’utilisation d’eau, tout en favorisant la biodiversité, le choix des espèces est important. Voici quelques exemples:

  • Les plantes locales, à pousse lente et/ou économes en eau (pensez-y lors du choix de votre gazon !),
  • Des plantes adaptées à la nature de votre sol, à l’exposition…
  • Les prairies fleuries pour sur certaines zones de votre jardin, surtout si vous avez de grands espaces : cela évite de tondre, tout en apportant de la couleur et en attirant les insectes pollinisateurs,
  • Les haies champêtres plutôt que des haies de thuyas,

Limiter l’utilisation de produits chimiques

¼ de la pollution des eaux provient des jardins de particuliers ! Voici quelques conseils :

  • Respectez les doses inscrites sur les produits que vous achetez.
  • Des alternatives aux insecticides : coccinelles et savon noir contre les pucerons, cendres contre les limaces, nichoirs pour oiseaux mangeurs d’insectes, décoction de plantes…
  • Des alternatives aux herbicides : Désherbeur thermique, toile géotextile, paillage, cendres de cheminées ou chaux (contre les mousses dans l’herbe), l’eau bouillante, plantes couvre sol…
  • Des alternatives aux engrais chimiques : compost, purin d’ortie, guano, et engrais verts …

Pensez aussi à :

  • Respecter la rotation des cultures
  • Pratiquer les associations de plantes (poireaux et fraises, carottes et oignons)
  • Récupérer l’eau de pluie pour l’arrosage,
  • Utiliser des plantes pièges pour protéger son jardin des pucerons (exemple de la capucine)
  • Utiliser les extraits végétaux (ortie, consoude, bardane, pissenlit…), véritables bio stimulants (en prévention) ou produits pour soigner.

Les avantages

Jardiner au naturel offre des avantages à tous les niveaux :

enrichir le sol naturellement,

  • limiter les arrosages,
  • éviter les allers-retours à la déchetterie,
  • éviter l’utilisation de sacs,
  • réduire les odeurs de sa poubelle et moins la sortir,
  • favoriser la biodiversité,
  • réduire l’entretien (arrosage, coupe…),
  • réduire l’achat d’engrais et de produits phytosanitaires,
  • éviter la pollution du sol et de l’eau,
  • limiter le coût de gestion des déchets (ordures ménagères mais aussi collecte des déchets verts et déchetterie)…

plus d’informations

Les documents :

Guide « le compostage et le paillage » de l’ADEME
Fiches du CPIE à télécharger :
Les Fiches pratiques de l’écocitoyen du parc
Des fiches pratiques sur la gestion différenciée

 Les sites ressources :

Site de l’ADEME
Site du Parc Naturel Régional Oise Pays de France
Site du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement
Site Jardiner autrement

Les maîtres composteurs du territoire :

Association Collembole
Association Correlation
Association LUHAE
Découverte nature Patrimoine