Grâce à lA VALORISATION ENERGÉTIQUE, NOS DÉCHETS PRODUISENT DE L’ÉNERGIE 

Promouvoir la valorisation énergétique raisonnée et maîtrisée des déchets ménagers, c’est affirmer la volonté d’inscrire la valorisation énergétique comme un mode de traitement moderne, efficace et pleinement respectueux de son environnement.

Raisonné, car la valorisation énergétique contribue significativement à la préservation des ressources de la planète, tant sous forme d’énergie que de matière :

  • brûler les déchets libère une énergie qui peut être utilisée en chaleur ou en électricité, et dont plus de 50 % est considérée comme renouvelable (biomasse). La valorisation énergétique participe ainsi à l’atteinte des objectifs en matière d’énergies renouvelables (23% en 2020) ;
  • des métaux d’excellentes caractéristiques en vue de leur recyclage, ainsi que des matériaux de construction utiles en sous couches routières, sont extraits des mâchefers issus de l’incinération.

Raisonné aussi, parce que la valorisation énergétique s’intègre dans le cadre d’un processus global de gestion des déchets qui comprend différentes étapes : collecte sélective, recyclage, compostage, valorisation énergétique, mise en centre de stockage. Le « tout incinérer » n’est plus de mise aujourd’hui, la valorisation énergétique intervenant de manière complémentaire avec les autres modes de traitement.

Maîtrisé : processus apparemment simple – brûler des déchets – mais en réalité complexe – obtenir une bonne combustion et gérer les effluents et rejets -, l’incinération est un procédé industriel qui exige une parfaite maîtrise. L’incinération est maîtrisée car elle répond à des « normes » industrielles extrêmement strictes qui en font un système sûr pour les populations et efficace pour la collectivité.

UNE SOLUTION INDUSTRIELLE DIMENSIONNÉE POUR RECEVOIR LES DÉCHETS DU DÉPARTEMENT  

Le Centre de Valorisation Energétique situé sur la commune de Villers-Saint-Paul, propriété du SMDO a été mis en service en 2004. Il permet depuis, la valorisation énergétique des ordures ménagères d’une partie du département de l’Oise (ex-SMVO) et des déchets d’activités économiques d’industriels. En 2018, il permettra de valoriser en énergie également les ordures ménagères résiduelles de la quasi totalité du territoire, ce qui réduira considérablement la part d’enfouissement des ordures ménagères de l’Ouest du département.

La valorisation énergétique, un mode de traitement pleinement intégré à la filière des déchets ménagers dans l’Oise.

La valorisation énergétique n’a pas vocation à supplanter les autres modes de valorisation des déchets. Solution industrielle nécessaire et indispensable à une gestion des déchets respectueuse de l’environnement, elle s’intègre dans l’Oise dans un processus multi-filières où les différents modes de valorisation se complètent en vue d’une optimisation écologique et économique.

L’installation de Villers saint Paul dispose de deux lignes et d’une capacité règlementaire annuelle de traitement de déchets ménagers et assimilés de 173 250 tonnes.

Le SMVO a confié l’exploitation de cet Unité de Valorisation Energétique à la société ESIANE (appartenant au groupe TIRU / NOVERGIE) par une Délégation de Service Public qui prend fin en juin 2019.

un centre de valorisation à haute performance énergétique

La combustion des ordures ménagères résiduelles, des encombrants de déchetteries ou collectés en porte à porte, et des déchets industriels banals permet par un procédé de cogénération de produire de l’énergie.

PRODUCTION D’ÉLECTRICITÉ, LIVRAISON DE VAPEUR, ET D’EAU CHAUDE POUR UN RÉSEAU DE CHAUFFAGE URBAIN

L’énergie produite est valorisée :

  • D’une part, sous forme d’électricité par un groupe turboalternateur ;
  • D’autre part, sous forme thermique par la livraison de vapeur à la société VSPU et pour alimenter le réseau de chauffage urbain de la ville de Nogent-sur-Oise, depuis octobre 2014.

La production d’électricité permet de couvrir les besoins propres du Centre de Traitement Principal des déchets. La fraction restante est exportée vers le réseau RTE (revente ERDF).

La livraison de vapeur auprès de VSPU : 42 151 MWh

La livraison de vapeur vers le réseau de chaleur : 29 561 MWh

La production d’électricité : 69 134 MWh

L’autoconsommation sur site : 12 469 MWh

La vente électrique : 56 665 MWh

L’achat d’électricité : 2 334 MWH

Les résidus de l’incinération utilisés pour la construction des routes

Les mâchefers et les ferrailles issus de la valorisation énergétique sont eux aussi valorisés. Les ferrailles sont recyclées dans la sidérurgie et les mâchefers revendus principalement comme matériaux pour les travaux publics.

Contrôles environnementaux