Un nouveau syndicat né de la fusion du SMVO et du SYMOVE

Né de la fusion de deux grands syndicats de traitement de déchets de l’Oise, le Syndicat Mixte de la Vallée de l’Oise (SMVO) et le SYMOVE, le Syndicat Mixte du Département de l’Oise pour le transport et le traitement des déchets ménagers et assimilés a été créé le 1er décembre 2016. Cette fusion marque un tournant dans l’histoire de la gestion des déchets du département de l’Oise. En effet, depuis plus de 20 ans, les deux syndicats existaient et travaillaient de manière indépendante chacun sur leur zone géographique : le SYMOVE à l’Ouest, et le SMVO à l’Est du département. Cette fusion a permis aux deux syndicats de mutualiser leurs installations et ainsi d’optimiser leurs performances de recyclage et de valorisation des déchets, au bénéfice des 760 000 habitants de l’Oise concernés.

 

Le plus grand syndicat des Hauts de France

Au delà de la nouvelle dimension du syndicat qui est le syndicat de valorisation des déchets le plus important en nombre d’habitants des Hauts de France, cette fusion présente surtout l’intérêt de mutualiser des installations locales existantes, et ainsi d’optimiser le fonctionnement du centre de valorisation énergétique de Villers Saint Paul, et de financer de nouveaux outils modernes à l’image du grand centre de tri qui sera opérationnelle en début d’année 2019.

Grâce à cette fusion et aux enjeux que se sont fixés les élus de notre département pour l’avenir, le SMDO est le premier syndicat départemental de cette dimension au niveau national, et de fait, dans la région Hauts de France, à proposer un programme de valorisation des déchets aussi performant en matière de valorisation énergétique (90% des OMR seront valorisées en énergie en 2018) et de performances de tri (objectif : + 90 kg/hab/an de tri). En parallèle, le syndicat s’est fixé des objectifs en matière de réduction des déchets ménagers et assimilés, et souhaite continuer à faciliter les actions permettant de limiter les déchets ménagers et des entreprises dans un territoire labellisé Zéro Déchet Zéro gaspillage à l’échelle du département.

Quels sont les enjeux de cette fusion ?

Cela représente de vrais changements dans l’organisation des services du nouveau syndicat et pour les communautés de communes de l’ex-Symove, mais aujourd’hui, vis à vis de l’habitant, les changements ne sont pas encore visibles dans la gestion au quotidien de leurs déchets. Les consignes de tri ne changent pas, les actions de sensibilisation au tri et à la prévention des déchets continuent… seuls le nom du syndicat et son identité visuelle ont changé.

A l’horizon 2019, tout le tri et toutes les ordures ménagères seront valorisés au Centre de traitement principal des déchets de Villers Saint Paul

les installations du SMDO 

Un centre de traitement principal des déchets À vILLERS SAINT PAUL

  • UN CENTRE DE VALORISATION ÉNERGÉTIQUE À HAUTE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE
  • UN CENTRE DE TRI MODERNISÉ EN 2012 (EN 2019, UN CENTRE DE TRI DE GRANDE CAPACITE À 75 000 T/AN)
  • UNE PLATEFORME FERROVIAIRE DES DÉCHETS

Le temps de s’organiser pour faire en sorte que tous les déchets ménagers du département arrivent à Villers Saint Paul, lieu de notre centre de traitement principal des déchets, ainsi, le changement sera notable pour les habitants de l’Ouest.

Les habitants de l’Est (ex. SMVO) continuent à trier de la même manière, les consignes ne changent pas, leurs ordures ménagères et leurs collectes sélectives sont transportées par le train vers le centre de traitement principal des déchets de Villers Saint Paul. Pour les habitants de l’Ouest (ex. SYMOVE), les consignes de tri vont changer d’ici fin 2019. Bénéficiant des améliorations technologiques du nouveau centre de tri grande capacité, les habitants vont pouvoir appliquer les consignes de tri élargies à tous les emballages en plastique, et ainsi améliorer considérablement leurs performances de tri mais aussi, faire chuter leurs tonnages d’ordures ménagères.

Un réseau de 51 déchetteries ET la LOGISTIQUE POUR LE TRANSPORT DES bennes DE DÉCHETTERIES

La carte des déchetteries

Concernant les déchetteries, le traitement des déchets est pris en charge par le SMDO, mais la gestion de l’accueil est parfois gérée par par les collectivités dont elles dépendent. 11 déchetteries sont gérées par les communautés de communes (CC du Plateau Picard, CC du Pays Clermontois) et Agglomération du Beauvaisis. Les 40 déchetteries (depuis septembre 2017) appartenant au SMDO sont gérées par les services du SMDO.  Les consignes de tri ne changent pas, les horaires non plus.

Seul le transport des bennes de déchetteries a été repris par la régie de transport initiée par l’ex SMDO. Ce sont les camions et les conducteurs du SMDO qui gèrent le transport des bennes de déchetteries vers les exutoires dédiés. Un centre logistique basé à Verberie et une base temporaire à Litz permettent de gérer le planning et les rotations de camions ur l’ensemble du territoire. 

UN RÉSEAU DE QUAIS DE TRANSFERT ROUTE/RAIL 

Le transport par le train des déchets

Pour éviter la circulation des camions de collecte dans le bassin creillois, où se situe le centre de traitement principal des déchets, des quais de transfert route/rail  permettent de vider les ordures ménagères après compaction  dans des caissons oranges, le tri dans des caissons jaunes. Chaque jour un train circule pour acheminer les déchets ménagers au centre de traitement principal des déchets.