Les enjeux : chacun joue un rôle IMPORTANT dans les résultats

Des efforts restent à faire, de chacun !

  • Les producteurs d’emballages doivent utiliser des matières recyclables, de façon à augmenter la recyclabilité des produits achetés, et aussi augmenter la part de produit recyclé utilisé pour la fabrication de leurs emballages.
  • Les consommateurs doivent réfléchir avant d’acheter et choisir le produit le plus recyclable ou celui qui a le moins d’impact sur l’environnement.
  • Les collectivités locales doivent améliorer les modes de collecte et moderniser leur centre de tri afin de faciliter le geste de tri et à améliorer les performances de tri.

 

dans l’oise, le centre de tri le plus grand de France en 2019

Voir l’actualité du grand centre de tri

Une fois collectés, vos emballages sont acheminés vers des centres de tri. Il y a 257 centres de tri répartis dans toute la France. Cette étape manuelle, semi-automatisée ou automatisée, vise à séparer les emballages selon les matériaux (plastique, carton, acier…). Le SMDO s’est loti d’un centre de tri ultra perfectionné grâce à la modernisation qu’il a connu en 2012.

Depuis février 2019, il dispose du plus grand centre de tri performant en France financé par un acteur public, pour un tonnage annuel de 60 000 tonnes. Ainsi, le tri de tous les habitants de l’Oise sera trié matière par matière pour être acheminé vers les usines de recyclage adaptées. Le centre de tri est financé à hauteur de …., par des partenaires  comme l’ADEME, le FEDER, le Conseil Régional des Hauts de France, le Conseil Départemental de l’Oise et CITEO (ex Eco Emballages) 

Voir les partenaires

 

un accès facilité au tri 

Une fois le tri fait à la maison, après s’être renseigné sur les consignes, le mode et les jours de collecte,  ce sont les rippeurs avec le camion qui viennent ramasser la collecte sélective de chacun pour le transporter jusqu’au centre de tri de Villers-Saint-Paul.

   
Télécharger le nouveau mémo tri
Voir la cartographie du déploiement de l’extension des consignes de tri

 

un centre de tri de grande capacité pour simplifier le geste de tri

 

des collectivités locales dynamiques aidées par des partenaires financiers 

Depuis 1993, la collecte et le tri des emballages ont été confiés aux collectivités locales. Il peut s’agir de communes, de communautés d’agglomération, de communautés de communes ou de syndicats  de traitement. Dans l’Oise, pour la plupart des communautés de communes (18 sur 21), la collecte est restée sous la responsabilité des communautés de communes et agglomérations, pour le tri, il a été confié au SMDO, qui le prend en charge. Dès 1992, certains territoires se lançaient dans la mise en place du tri. C’est en 1996 que naissait le SMVO, et le schéma de gestion des déchets tel qu’il existe aujourd’hui, était déjà dessiné. Les élus ont largement contribué à faire de notre territoire, un territoire performant et précurseur en matière de tri et de gestion des déchets.

 

Les MÉTIERS et les filières de recyclage

De l’éboueur à l’opérateur de tri, en passant par le gardien d’immeuble
 Vite, nos poubelles débordent! En moyenne, un Français produit chaque année près de 390kg de déchets ménagers et assimilés (590kg si l’on ajoute les ordures déposées en déchetteries). Soit le double de ce que nous produisions il y a 40 ans.
Le recyclage de nos emballages, officiellement institué par la loi de 1992, présente de nombreux avantages: la préservation de l’environnement bien sûr, mais aussi la réutilisation des matériaux, la réduction de notre consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre, entre autres.
Chaque jour, des milliers de personnes s’assurent que le tri et le recyclage soient parfaitement réalisés. De l’ambassadeur du tri jusqu’au responsable d’un grand groupe du recyclage français, présentation de sept métiers qui composent la chaîne du recyclage en France.
Voir les métiers du recyclage sur ecoemballages.fr
Voir les filières & métiers sur metiers-recyclage.info
 
DU TRI AU RECYCLAGE

Les emballages désormais redevenus des matières premières sont revendus à des entreprises qui les transforment pour leur donner une nouvelle vie.
Une aciérie va, par exemple, récupérer l’acier et en faire des bobines. De la même façon, une papeterie récupère les cartons pour en faire de nouveaux emballages cartons. 

Acier, carton, plastique, verre et aluminium : ils connaîtront une seconde vie grâce au recyclage.
Suivez leur itinéraire pas à pas sur ecoemballages.fr